We have been nominated by the Dutch Chamber of Commerce in Hong Kong. Support us with your vote!
Publié le: Mon 12 November 2018

L'aperçu mensuel des rappels

Introduction

Si l'on examine les rappels de biens de consommation non alimentaires effectués le mois dernier, on constate qu'ils figurent sur les sites web de l'UE RAPEX et RASFF, ainsi que sur le site américain de la CPSC.

Résumé

Les autorités finlandaises de surveillance du marché Tukes augmente la pression sur les plateformes de commerce électronique AliXpress et Wish.

Contenu

Outre les suspects habituels, par exemple les vêtements pour enfants munis de cordons ou franges montrent une nouvelle tendance ce mois-ci. C'était la première fois que des plates-formes de commerce électronique (non européennes) étaient appelées à agir pour faciliter la mise sur le marché de produits non conformes, voir réellement dangereux. Cela s'inscrit dans la stratégie visant à accroître la pression exercée par la surveillance du marché sur le flux de marchandises de marques des pays du tiers monde directement vers les consommateurs de l'UE. AliXpress et Wish seront forcés de supprimer les produits énumérés de leurs sites Web. Les autorités avertiront les consommateurs du risque et il semble logique d'envoyer la facture des coûts de communication à AliXpress et à Wish respectivement.

Tout cela est le résultat d'une enquête récente de TUKES (autorité finlandaise de surveillance du marché) dans laquelle ils ont découvert que TOUS les jouets et produits de soin pour enfants testés étaient dangereux. Des cordons et des franges qui pourraient causer une strangulation, des piles boutons qui se détachaient trop facilement, de petites pièces, des tétines très dangereuses pour les bébés.

Également des chargeurs de téléphones portables USB présentant un risque d'incendie et de choc électrique. Des bijoux sans aucun métal précieux et sans oublier des produits cosmétiques contenant des ingrédients douteux.

Conclusion : pas cher et pas gai. Pas gai du tout.

Ressources supplémentaires:

Rapex - EU Consumer Safety

Tukes article