We have been nominated by the Dutch Chamber of Commerce in Hong Kong. Support us with your vote!
Publié le: Mon 1 October 2018

Majorité des projecteurs non conformes

Introduction

Le projecteur à base de lampe halogène traditionnel a pratiquement été remplacé par des modèles utilisant la technologie LED. Les autorités européennes de surveillance du marché ont entamé une action commune pour enquêter sur la conformité de cette catégorie de produits relativement nouvelle. L’accent a été mis sur la CEM et la Directive Basse Tension, ainsi que sur les exigences administratives.

Résumé

Les autorités européennes de surveillance du marché ont enquêté sur la conformité du produit des projecteurs à LED. Seuls 5 sur 82 ont satisfait aux exigences CEM et DBT. Lors de l’ajout des exigences administratives, il n’était que de 2 sur 90. Ce résultat très bas influencera l’orientation future des autorités de surveillance du marché.

Téléchargez les résultats originaux.

Contenu

Les petits projecteurs à faible puissance et faible coût sont largement utilisés par les consommateurs. Le projecteur traditionnel à base de lampe halogène a pratiquement été remplacé par des modèles utilisant la technologie LED. C’est la raison pour laquelle les autorités européennes de surveillance du marché ont entamé une action conjointe pour enquêter sur la conformité des projecteurs à LED avec la directive CEM et la Directive Basse Tension. Sur la base d’une approche basée sur le risque, ils ont sélectionné des échantillons du marché. Afin d’identifier les projecteurs à LED présentant une forte probabilité de non-conformité, ils ont examiné :

  • de nouvelles marques (« label privé »)
  • les plaintes des clients
  • étiquetage/marquage inadéquat ou suspect
  • précédentes données de surveillance du marché / notifications du Rapex
  • prix et apparence 

Le résultat a démontré que la majorité des produits examinés n’était pas conforme. Sur les 85 projecteurs LED examinés :

  • 66 avaient des défauts qui pouvaient mettre en danger la sécurité
  • 50 n’étaient pas conformes aux exigences CEM
  • seuls 49 répondaient à toutes les exigences administratives

Lorsque vous analysez tous ces résultats, seuls 2 produits sur 90 répondent à toutes les exigences évaluées. Notez que ceci n’inclut pas la législation telle que RoHS, REACh, Eco-Design. C’est un résultat extrêmement négatif.

Prévention à peu de frais

La question clé pour vous tous impliqués dans la vente au détail et le commerce de ces biens de consommation non-alimentaires, et d’autres, est de savoir si cela peut être évité pratiquement sans frais. La réponse est oui. Comment ? 

Posez les bonnes questions

Le processus ne commence pas par le produit, il commence par la documentation. Si votre fournisseur n’est pas en mesure de répondre aux questions, vous :

  • ne répondrez pas aux exigences administratives, ce qui constitue une non-conformité formelle
  • trouverez cela difficile, voire impossible, de vérifier par une inspection avant expédition, si les unités produites sont identiques à celles approuvées à l’origine

Nous vous permettons de générer une liste de contrôle complète des exigences pour tous les produits de consommation non-alimentaires destinés à l’Union Européenne et de la partager avec votre fournisseur en quelques minutes. 24 heures / 24 et 7 jours / 7. Le coût par unité est négligeable.

Pas de réponse ? Renoncez à cette transaction. Il y en a bien d’autres qui peuvent vous fournir et le feront.

Évitez que vos produits soient des fruits « à portée de main » des autorités

Nous le mentionnons toujours lors de nos sessions de Formation à l’Évaluation des Risques et cela est de nouveau prouvé. Les produits dont l’étiquetage/le marquage est inadéquat ou suspect risquent de ne pas être conformes. Pourquoi ? Parce que la conformité des produits nécessite une approche sérieuse et un souci du détail. Les marquages bâclés sont un signe que ces éléments font défaut. 

Utilisez ProductIP pour prendre le contrôle

Nos plus de 13 000 utilisateurs internationaux dans le commerce de détail, la fabrication et le commerce de biens de consommation non-alimentaires prouvent que cette approche fonctionne. Ils utilisent notre plateforme pour connaître les exigences pertinentes. Ils le font rapidement et à un coût négligeable. Ils coopèrent avec leurs fournisseurs via notre interface web et leur font faire la plupart du travail administratif. En même temps, ils suivent les progrès et ont un aperçu de la performance de la base d’approvisionnement. Leurs fichiers techniques pour les produits avec et sans déclaration CE sont en bonne et due forme. Ils utilisent également notre service de vérification des étiquettes/emballages/manuels pour s’assurer que ceux-ci sont conformes aux exigences. Ils peuvent démontrer leurs efforts de conformité auprès des clients, des autorités et des autres parties prenantes.